Voir les photos (6)

GRNC1 Étape n°7A/B : de la mine Soleil à Dumbéa

Loisirs sportifs, Sports pédestres, Itinéraire de randonnée pédestre, Itinéraire de Trail à Dumbéa
14.9 km
Aller simple / Itinérance
  • Ce parcours aérien a des allures alpestres. Le sentier muletier enlace les flancs de la montagne et serpente dans les combes et sur les crêtes d’altitude qui dominent la Rivière Dumbéa.
    Deux options : 7A et 7B

  • Cotation FFrandonnée® : 7A
    * Effort : IBP 64 peu difficile (orange) ;
    * Technicité : peu difficile (orange)
    * Risque : peu difficile (orange)

    Cotation FFrandonnée® : 7B
    * Effort : IBP 64 peu difficile (orange) ;
    * Technicité : peu difficile (orange)
    * Risque : peu difficile (orange)


    Attention : entrée dans le Parc Provincial de la Rivière Bleue au départ de Dumbéa : les marcheurs qui souhaitent partir de cet endroit pour parcourir le GR® NC1 doivent signaler leur départ à...
    Cotation FFrandonnée® : 7A
    * Effort : IBP 64 peu difficile (orange) ;
    * Technicité : peu difficile (orange)
    * Risque : peu difficile (orange)

    Cotation FFrandonnée® : 7B
    * Effort : IBP 64 peu difficile (orange) ;
    * Technicité : peu difficile (orange)
    * Risque : peu difficile (orange)


    Attention : entrée dans le Parc Provincial de la Rivière Bleue au départ de Dumbéa : les marcheurs qui souhaitent partir de cet endroit pour parcourir le GR® NC1 doivent signaler leur départ à l’administration du parc, (> Attention, la liaison est impossible par temps pluvieux. Plusieurs creeks importants sont facilement en crue).

    Tronçon commun

    Du refuge de la Mine Soleil au creek du campement des Mineurs (2,3 km – 1 h 30)

    D Refuge de la Mine Soleil (GPS : 660 569 – 7 556 610 ; alt. 1 120 m) : regagner le tracé principal du GR® NC1. Prendre à droite pour descendre Sud-Est (> ignorer les anciens poteaux avec des marques jaunes et rouges). Le sentier perd rapidement de l’altitude dans une agréable forêt humide (> le sol est souvent gras et glissant, mais les lacets permettent une descente prudente). Franchir un petit creek, puis déboucher en terrain dégagé (GPS : 660 379 – 7 556 226). Environ 40 m plus loin,
    sur le bord gauche, une hélistation sommaire a été aménagée. Le sentier croise ensuite un minuscule filet d’eau souvent sec. Accroché au flanc raide de la montagne, le sentier muletier épouse les reliefs [> ambiance alpine]. Il aborde la Mine Sunshine par le Nord en longeant le sommet de l’excavation, puis plonge vers le Sud par une série de lacets courts afin d’atteindre le centre d’exploitation.

    1 Mine Sunshine (GPS : 659 903 – 7 555 903) : poursuivre vers la base de la zone de travail [> plusieurs vestiges sont encore visibles : câbles du funiculaire, poulie, roue] et atteindre une intersection (> le sentier muletier balisé par des poteaux cylindriques jaunes et rouges, qui continue tout droit, conduit vers la station intermédiaire et la vallée de la branche Nord de la Dumbéa).

    2 Intersection (GPS : 659 869 – 7 555 909 ; alt. 767 m) : prendre à gauche pour contourner la partie inférieure de la mine. Après une courte montée, le sentier plonge en lacets dans une pente raide pour rejoindre un creek (GPS : 660 020 – 7 555 576). Traverser au pied d’un grand kaori (Agathis lanceolata) dont le fût cylindrique trône sur la rive droite (> le lit est envahi de gros moellons lisses, traversée parfois un peu glissante). Le sentier suit ensuite approximativement la courbe de niveau pour traverser un terre-plein boisé [> site du camp de base des mineurs qui travaillaient sur les mines environnantes. Des sentiers et un funiculaire reliaient les centres d’activité : la Mine Sunshine, la Mine Soleil, la station intermédiaire, ainsi que le mamelon situé à 800 m d’altitude, à l’Est du campement]. Plusieurs creeks rarement asséchés permettent de faire le plein d’eau.

    Du campement des Mineurs au Mont Poudéhoume (3,6 km – 1 h 45)

    3 Campement des Mineurs (GPS : 660 070 – 7 555 457 ; alt. 590 m) : après la sortie Sud de la forêt, la trace croise une longue ravine qui entaille le flanc. Sur la berge opposée, elle grimpe en plusieurs longs lacets faciles et réguliers. Elle rejoint, par une longue écharpe, la crête du Mont To. Atteindre l’intersection vers l’ancienne Mine Clothilde-Jeanne.

    4 Intersection (GPS : 659 301 – 7 554 445 ; alt. 788 m) : poursuivre droit devant (> la sente discrète qui part à gauche se dirige vers l’ancien site Clothilde-Jeanne, près du Mont To). Longer ensuite facilement le versant Nord de la crête [> points de vue, ambiance montagnarde]. Peu de distance avant la piste dite de « Bloc », le sentier passe sous un gros kaori foudroyé dont le squelette grisâtre émerge du maquis.

    5 Kaori foudroyé (GPS : 658 436 – 7 554 269 ; alt. 778 m) : poursuivre jusqu’à une bifurcation.

    Du Mont Poudéhoume à la Vallée de Dumbéa (7,1 km – 2 h)

    6 Piste « Bloc » (GPS : 658 176 – 7 554 048 ; alt. 789 m) [> elle monte en d’interminables lacets depuis la branche Nord de la Dumbéa située 600 m plus bas] [> une trace vers le Sud- Ouest permet de rejoindre le sommet du Mont Poudéhoume ; belvédère vers la côte Ouest] : prendre la vieille piste minière, droit devant vers le Sud, en longeant la crête sur son versant Est [> quelques beaux kaoris de montagne (Agathis ovata) jalonnent la piste]. Environ 1,5 km plus loin, vers 600 m d’altitude, la piste oblique brutalement à droite.

    Option 7A
    7 Bifurcation (GPS : 657 618 – 7 552 831 ; alt. 610 m) : plonger vers la gauche en direction d’une croupe de terre rouge érodée où trône un imposant kaori de montagne (Agathis ovata). Quelques dizaines de mètres plus loin, la trace plonge à droite en direction de la vallée, dessine plusieurs lacets sur le flanc raide. Vers 215 m d’altitude, traverser un creek pour retrouver le sentier dans le talus sur l’autre berge (point d’eau parfois sec). Le sentier descend tranquillement vers la Dumbéa. À la première intersection, prendre à droite et encore à droite à la suivante. Atteindre la piste qui mène au barrage de la Dumbéa.

    8 Piste (GPS : 657 025 – 7 551 616 ; alt. 150 m) : prendre à droite, vers l’Ouest, sur la piste de terre rouge en suivant les marques GR® (> les marques de balisage jaunes concernent le sentier de l’ancien barrage de Dumbéa). La piste s’engage dans une longue courbe vers la gauche et descend vers la rivière. Franchir le pont bétonné, et monter.

    9 Départ du sentier de l’ancien barrage de Dumbéa (GPS : 656 002 – 7 551 589 ; alt. 66 m) : en suivant la rive gauche de la rivière, continuer vers un autre pont bétonné suivant (> la conduite qui achemine l’eau vers Nouméa est enfouie sous la route). Traverser le pont et atteindre la fin du parcours.

    10 Barrière (GPS : 654 813 – 7 551 054 ; alt. 68 m) : un parking, non sécurisé, permet de stationner quelques véhicules à cet endroit. Il est accessible depuis le parc Fayard (Dumbéa). Pour le rejoindre, emprunter la RM 4 vers le Nord- Est. Atteindre le parking aménagé à la fin de la route revêtue. Le départ du GR® NC1 vers le Parc Provincial de la Rivière Bleue est désormais là.

    Option 7B
    Du Mont Poudhéoume au sentier des Cobaleurs (5 km - 1h30)

    7 Bifurcation (657 618 – 7 552 831 ; alt. 610 m) : ignorer le tracé de l’étape GR®NC1 7A qui plonge à gauche vers la branche Sud de la rivière et prendre à droite pour rester sur l’ancienne piste minière ( >  s’assurer que le niveau de la rivière permet la traversée au point . La branche Sud est visible. Elle permet d’estimer le débit. En cas de doute poursuivre sur la 7A). Rapidement la piste bascule sur le versant Nord-Ouest de la crête (alt. 546 m). Elle passe en contrebas d’une ancienne zone d’exploitation [> mine Tip-Top, point de vue].

    8 Bancs (656 448 – 7 552 625 ; alt. 424 m) : [> magnifiques panoramas]. Continuer sur la piste. Dépasser deux lacets (à droite puis à gauche) Et contourner l’ancienne mine Tip Top par le Nord puis l’Ouest [> « attribuée à un certain Mr Laure, à sa demande en 1876. Comme pour les Deux-Branches, le titre de concession ne sera attribué qu’en 1900 à l’International Nickel Coop. Limited. Une renonciation sera émise en 1914. Ce fut une mine très importante » (Jean Chatelier).].

    9 Zone d’éboulis (655 962 – 7 552 686 ; alt. 290 m) : en contrebas de Tip Top, la piste Bloc est envahie par de nombreux blocs de pierres descendant d’un petit talweg depuis la mine sur environ 500 m (  attention ne pas stationner) . Un peu plus loin, une citerne rouillée git sur le bord droit de la piste.

    10 Intersection sentier des Cobaleurs (655 726 – 7 552 245 ; alt. 190 m) : dans l’épingle à droite, rester sur la piste et laisser le sentier des Cobaleurs à gauche (  si la rivière est en crue, il est aussi possible de rejoindre la branche Sud par celui-ci)

    Du sentier des Cobaleurs au parking de la vallée de la Dumbéa (3,9 km – 1 h 45)

    11 Point de vue (655 737 - 7 552 210 ; alt. 180 m) : [> joli panorama sur la vallée de la Branche Nord, ses méandres et le sentier des Marmites]. La piste de Bloc passe en contrebas de l’ancienne mine des Deux-Branches.

    12 Bifurcation (654 482 – 7 552 427 ; alt. 28 m) : prendre à gauche vers l’Ouest, rive gauche de la branche Nord de la Dumbéa. Le sentier des Marmites part à droite. Longer la rive gauche. À la fin, prendre un virage marqué, à droite, vers la rivière.[> Les pistes DFCI permettent la circulation des véhicules et personnels chargés de la prévention et de la lutte contre les incendies. C’est la cas entre les points et.].

    13 Lit de la rivière (653 750 – 7 551 550 ; alt. 16 m) : au contact de celle-ci, prendre à gauche vers le Sud sur une piste sommaire qui rejoint la rivière et progresse dans les galets de la partie sèche.

    14 Rivière (653 739 – 7 551 449 ; alt. 18 m) : traverser en suivant les alignements de grosses pierres glissantes. Le franchissement est aisé lorsque le niveau de l’eau est bas (> ne pas traverser après des grosses pluies. Le bassin versant est important. Le débit peut brutalement augmenter)

    @ Texte Jean Francis Clair

    Cotation FFrandonnée®
    * Effort : IBP 67 peu difficile (orange)
    * Technicité : peu difficile (orange)
    * Risque : peu élevé (orange)
    * Cotation globale : peu difficile (orange)
  • Départ
    Dumbéa
  • Dénivelé
    325 m
  • Complément géolocalisation
    Situation : l'arrivée de l'étape n°7A du GR® NC1 est accessible depuis le parc Fayard (Dumbéa). Pour la rejoindre, emprunter la navette gratuite obligatoire mise en place par la mairie de Dumbéa (ville-dumbea.nc) jusqu'au parking situé à la fin de la route goudronnée (R.M.4 puis R.M. 6).
    L'arrivée du GR® NC1 est désormais à cet endroit

    Parking : parc Fayard ou en l'absence de navette rejoindre le dernier parking situé à la fin de la route goudronnée.
  • Langues parlées
    • Français
  • Documentation
    Les fichiers GPX / KML vous permettent d'exporter le tracé de votre randonnée sur votre GPS (ou autre outil de navigation)
325 mètres de dénivelé
  • Altitude maximum : 1123 m
  • Altitude minimum : 12 m
  • Dénivelé total positif : 325 m
  • Dénivelé total négatif : -1412 m
  • Dénivelé positif maximum : 151 m
  • Dénivelé négatif maximum : -659 m
Prestations
  • Equipements
    • Salle hors-sac
    • WC publics
    • Aire de pique-nique
  • Services
    • Animaux non acceptés
      • La majeure partie des itinéraires se déroule dans des zones protégées où les animaux domestiques sont interdits.
Est une étape de ...
Fermer